Anno 2205 : a la conquête de la Lune!

Anno 2205 : a la conquête de la Lune!


La gestion mes amis. C’est la gestion qui est au cœur, depuis toujours, de la série des Anno. Construire une ville, augmenter sa production et satisfaire aux besoins de sa population pour la voir évoluer, commercer avec ses voisins, tel est le centre d’un jeu de gestion comme on les aime ! Avec Anno 2205, Ubisoft nous promet un objectif qui fait rêver les hommes de tous temps : la conquête de la Lune.

Anno est une série de jeux de gestion/stratégie incontournable pour tout amateur du genre qui se respecte. Le but principal est de construire et de développer une ou des villes en prenant en compte de nombreux aspects. Le jeu prend place sur une carte maritime parsemée d’îles où il s’agira de jouer avec ses différentes villes et ports pour atteindre le dernier niveau de population. La satisfaction des besoins de ses habitants demande de construire des bâtiments de production pour extraire et transformer les ressources que la terre offre. Le joueur doit également commercer avec d’autres pour faire fructifier sa production ou importer des matériaux rares, nécessaires à son développement. L’aspect militaire est peu développé et se limite à quelques échanges de tirs en mer. Le principe de la série est d’insérer le joueur dans une époque précise, d’où la dénomination des jeux. Après Anno 1404 en 2009 et Anno 2070 en 2011, Ubisoft nous propose cette année Anno 2205 et réalise un nouveau pas dans le futur avec comme objectif la conquête de la Lune.

Jouer à plusieurs niveaux simultanément

La grande nouveauté d’Anno 2205, comme nous l’avons déjà dit, c’est la conquête de la Lune. Et pour l’atteindre, il vous faudra gérer différents secteurs. Alors que jusque-là on se concentrait sur une carte constituée de plusieurs îles, ici il faudra en gérer plusieurs avec comme but ultime la construction et le développement d’un ascenseur spatial. On commence par créer son entreprise (oui, plus de ville au sens propre en 2205, apparemment) et on se retrouve sur la carte stratégique. Cette carte est un peu le point de passage du jeu entre tous les secteurs que vous allez gérer. Ceux-ci sont regroupés en quatre types : tempérés, arctiques et lunaires. Le quatrième type, celui dit « en crise » est particulier et j’y reviendrai. Il vous faudra donc gérer ces différents secteurs, chacun à leur tour, tout en sachant que jouer dans un secteur ne met pas en pause les autres.

C’est donc là que se trouve la nouvelle profondeur apportée par Anno 2205 : vous allez devoir jouer sur plusieurs fronts à la fois. Les secteurs fonctionnent d’une manière analogue aux différents terrains qu’on peut rencontrer dans les anciens opus : les terres arides pour Anno 1404 ou les territoires sous-marins pour Anno 2070. Pour développer votre secteur tempéré, vous aurez donc besoin d’une zone arctique pour extraire et transformer les produits rares qui se trouvent uniquement dans cette zone. Tenir compte des différences entre les secteurs est une nécessité si vous ne souhaitez pas vous retrouver englué dans une situation précaire. Enfin, c’est grâce à la carte stratégique que vous pourrez réaliser des transferts de matériaux d’un secteur à l’autre. Si le système est bien pensé, le fait de devoir passer d’un secteur à l’autre régulièrement peut alourdir un peu le rythme du jeu. En contrepartie, tout l’interface a été clarifiée et centralisée pour ne pas que le joueur cherche trop longtemps.

Optimisation par la personnalisation

Le quatrième secteur est en réalité plus un ensemble de missions qu’une zone en tant que telle. Explication : régulièrement, pendant votre gestion, vous recevrez un appel à l’aide d’un de vos partenaires car il a besoin de votre aide. En effet, en parallèle de vos villes, vous disposez d’une flotte de navires. C’est avec cette flotte militaire que vous irez combattre sur des cartes prévues uniquement pour des combats et la réalisation de petits objectifs. Votre flotte évoluera et deviendra plus puissante au fur et à mesure de vos réussites militaires et de l’expérience gagnée. D’une grande simplicité, la résolution d’un de ces secteurs en crise, ce qui prend une dizaine de minutes (en prenant le temps de tout faire), vous permet surtout d’acquérir un paquet de ressources pour vos villes. Ces secteurs sont optionnels et rien n’oblige le joueur à accomplir ces missions, même si leur réussite permet de favoriser son entreprise.

Comme nous l’avons déjà dit, à la fin d’une de ces missions, vous recevrez une poignée de ressources. Certaines d’entre-elles sont rares et sont au centre d’une nouvelle fonctionnalité d’Anno 2205. Tous les bâtiments de production et d’énergie sont désormais personnalisables et optimisables mais vous devez impérativement utiliser les ressources adéquates pour y arriver. Même si la taille des secteurs (des cartes de jeu) est plus grande que celles des précédents jeux, l’optimisation de l’espace reste une nécessité et ces améliorations vous permettront d’y parvenir avec plus d’efficacité. Par exemple des optimisations d’énergie, de production, de travailleurs nécessaire…

Le futur a-t-il moins de charme ?

En tant que futur sociologue et gestionnaire politique, un changement dans le jeu m’a sauté aux yeux. Alors que les anciens opus, on dirigeait une ville, ici on se trouve à la tête d’une entreprise mondiale. Et à notre grande surprise, Anno 2205 intègre ce changement de point de vue dans le jeu. Les populations dont on s’occupe sont devenues des classes de travailleurs (travailleurs, opérateurs, etc.) mais désormais les bâtiments nécessitent une main d’œuvre, qui dépend donc du nombre d’employés que vous avez installés. Vos « habitants » n’ont d’ailleurs plus besoin d’un centre ville, ce qui est logique étant donné qu’ils ne constituent plus au sens propre une ville. Sans vraiment modifier le jeu en lui-même, ces petits détails nous ont donné l’impression que l’équipe derrière Anno 2205 a réalisé le travail sans rien laisser au hasard et en imaginant ce que pourrait donner cette société du futur.

Si nous devons émettre une petite note négative à propos d’Anno 2205, c’est au sujet de son design même. De notre point de vue de joueur, le jeu perd un peu de son charme par rapport à Anno 1404, ou même à Anno 2070. En effet, les villes futuristes, les zones glaciales arctiques et la Lune, même si elles sont riches et porteuses de sentiments dans le cœur des hommes, ne font pas vraiment rêver. Le jeu cherche à décoller vers la Lune et les étoiles et justement, il laisse un peu un sentiment de distance. Nous avons pas ressenti durant la partie sur cette version preview la chaleur qui ponctuait les parties sur Anno 1404, entre Moyen-Age et les Temps Modernes. Qu’on se comprenne bien, ceci est plus un ressenti qu’un réel défaut, le jeu restant en lui-même d ‘excellente facture.

De grande qualité

Jouer à Anno 2205, c’est jouer à un Anno, auquel on a rajouté des fonctionnalités. Cest du moins limpression que ma donné cette version preview. L’essence même du jeu est préservée et Anno 2205 l’embellit, la complète et l’agrémente de petites touches d’originalité. La carte stratégique et les secteurs enrichissent et accentuent l’aspect gestion du jeu, même s’ils cassent un peu le rythme. On retrouve rapidement les bases de la série et on est rapidement absorbé par le développement de nos villes. Le système de personnalisation des bâtiments va permettre de nouvelles approches au joueur, sans le désarçonner pour autant. Fidèle à sa lignée, Anno 2205 est bien parti pour réunir les fans de la licence dans ce nouvel opus qui a tout pour réussir.

No Comments

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.