Le démarrage d'une entreprise d'entretien ménager

Le démarrage d’une entreprise d’entretien ménager


Laver laver, savez-vous savonner? Ce vers de la célèbre chanson de Martine St-Clair veut dire bien des choses pour les employés et les patrons de l’industrie de l’entretien ménager. En fait, ce type d’emploi fait sans aucun doute vivre plusieurs dizaines de milliers de travailleurs à travers le Canada, que ce soit dans le domaine résidentiel, industriel ou même pour les entreprises du milieu commercial. Le nettoyage est essentiel au bon fonctionnement de notre société et c’est la raison pour laquelle de nombreuses entreprises se lancent chaque année dans ce créneau qui sera toujours porteur.

Certains n’aiment pas avoir un patron au dessus de leur tête, qui donne les ordres tout en empochant la plus belle partie des profits. De ce fait, ils décident de se lancer à leur compte! Contrairement à ce que plusieurs personnes pourraient vous dire, se lancer en affaires est tout à fait possible et c’est parfois la meilleure solution pour vous. Dans cet article, nous vous aiderons donc en vous décrivant les différentes étapes qui peuvent mener au lancement de votre entreprise d’entretien ménager.

Au Québec, Qualinet est une franchise très populaire dans le monde de l’entretien ménager.

Se spécialiser dans quelque chose

En affaires, la différenciation est un facteur clé de succès. Beaucoup trop de gens se lancent en tentant de copier le même modèle d’affaires adopté par les autres, sous prétexte que « c’est ce que je veux faire » ou que « si ça a fonctionné, et bien ça fonctionnera à nouveau ». Le monde des affaires ne fonctionne pas de cette façon à cause d’un concept clé: la saturation du marché. Il existe un nombre fini de maisons, de commerces et de manufactures dans le secteur d’activités que vous convoitez qui ont besoin de services de nettoyage.

L’idéal, c’est d’aller chercher une spécialisation que peu de gens possèdent. Par exemple, une entreprise spécialisée dans le nettoyage de graffitis pourrait être très appréciée dans certaines grandes villes qui commencent tout juste à faire face à de telles problématiques. Dans d’autres cas, vous pourriez tenter de convaincre un hôpital de votre région que sous-traiter leur buanderie ou le nettoyage de leurs vitres leur permettrait d’économiser grandement.

Plus vous chercherez à tout faire, moins les gens auront vos services en tête lorsqu’ils auront besoin d’un spécialiste pour s’occuper d’un problème très particulier. Tâchez donc de rester dans l’esprit des gens.

Faites votre étude du marché

L’étude de marché, c’est l’étape qui fait peur à bien des entrepreneurs et qui est pourtant essentiel à leur réussite!

Décidez quel est le marché que vous souhaiteriez viser (une ville, une région, un quartier, une province peut-être!) et dressez la liste des entreprises qui se font compétition au sein de votre région. Faites un tableau avec leurs prix, les services qu’ils offrent, vérifiez s’ils ont ou non une présence sur le web et notez quelles sont les villes que chacun dessert. Ce premier tableau vous aidera déjà à voir quels secteurs semblent très chargés et lesquels ont un peu plus de lest pour accueillir quelqu’un comme vous.

C’est le bon moment de voir si le marché dans lequel vous vous lancez requiert une certaine expérience de la part de ses intervenants. Il se pourrait qu’un diplôme d’études professionnelles soit nécessaire, ou encore un peu d’expérience supplémentaire.

Comment en arriver à démarrer son entreprise

Une fois que votre étude de marché est complète, cela ne veut pas dire qu’il suffit de claquer des doigts pour démarrer votre projet.

Il faudra ensuite enregistrer votre entreprise auprès de votre gouvernement. La CCI française, par exemple, vous donne des instructions très claires liées aux formalités d’immatriculation. Avant de faire les démarches, cependant, vous devez réfléchir un petit peu plus à la forme que prendre votre entreprise. Ferez-vous l’acquisition d’une franchise en entretien ménager auprès d’un des grands fournisseurs de votre pays?  Opterez-vous plutôt pour un nouveau nom, qui ne vous coûtera pas de redevances mais qui sera plus difficile à faire connaître?

Une grande réflexion stratégique doit être faite avant de se commettre pleinement dans un projet d’entreprise. Webizz.net vous souhaite la meilleure des chances.

No Comments

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.